Cet article est paru dans :http://lenord-cotier.com/joie-rose-entrepreneure-creative-passionnee/

Sept-Îles – Originaire de Sept-Îles, Karine Lajoie est la propriétaire de la boutique en ligne «La Joie en Rose» depuis plus de deux ans. L’entrepreneure vient d’ajouter à sa gamme de produits des bijoux faits à partir de lait maternel.

Ancienne fonctionnaire, Karine Lajoie est déménagée dans l’Ouest canadien, il y a trois ans, pour suivre son conjoint. Animée par le désir de prendre sa vie professionnelle en main, elle a fondé «La Joie en Rose», une boutique en ligne de bijoux et d’accessoires pour femmes. Un moyen de combiner autant sa passion pour l’art que pour l’entrepreneuriat.

L’idée d’une boutique en ligne s’est rapidement imposée en raison de multiples déménagements. «L’avenir du commerce est là. De plus, ça me rend plus accessible pour les gens, souligne-t-elle. Ça me permet aussi de rester en pleine nature. Même si je déménage à nouveau, il me sera facile de transporter cette entreprise avec moi. Ce sont là de très beaux avantages.»

Le rappel d’un lien précieux

Alors qu’elle concevait des bijoux un peu plus fantaisistes à ses débuts, la Septilienne s’est intéressée au lait maternel comme matériau de fabrication. «Le défi réside dans le fait de travailler avec une matière vivante qui a une histoire. Il y a derrière ça l’histoire d’un lien entre une mère et son enfant. Ça vient donner tout son sens à la création. Toutes ces histoires qui me sont partagées sont vraiment inspirantes», lance-t-elle.

Des créations personnalisées qui viennent rappeler des moments privilégiés que ces femmes ont partagés avec leur enfant. «Le bijou devient un souvenir tangible. Ces bijoux en lait maternel sont de plus en plus populaires. À ma connaissance, on n’est que trois à le faire dans l’ensemble du Canada. C’est un intérêt récent pour moi. J’ai fait beaucoup de recherches avant de me lancer. C’est une gamme de produits qui reste à développer», tient-elle à préciser.

Pour en savoir plus sur la gamme de produits de «La Joie en Rose», il suffit de se rendre au www.lajoieenrose.com. Une page Facebook peut également être consultée en tout temps. L’information y est mise à jour sur une base régulière.

Tags